Fermer
Etats-Unis

Le différend entre les fournisseurs coréens de batteries risque de perturber la production de véhicules électriques

Analyse de presse de 14H00 - Le #batteries - #Différend - #LG Chem - #SK Innovation - #véhicules électriques
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La bataille que les deux grands fournisseurs coréens de batteries, SK Innovation et LG Chem, se livrent devant les tribunaux pour violation de brevets menace de perturber la production de véhicules électriques de plusieurs constructeurs, dont Volkswagen, Ford, Jaguar Land Rover et Kia.

SK Innovation a remporté en 2018 un gros contrat pour fournir des batteries au groupe Volkswagen pour des véhicules électriques aux Etats-Unis. Il a lancé en mars la construction d’une usine à Commerce, en Géorgie, mais son rival LG Chem l’a assigné en justice en avril aux Etats-Unis pour vol de secrets industriels et les deux entreprises ont depuis engagé d’autres actions pour violation de brevets.

Des documents consultés par Reuters montrent que les deux fabricants de batteries cherchent à s’empêcher mutuellement d’importer et de vendre des batteries destinées à équiper les tout-terrain de loisir que Volkswagen va fabriquer dans le Tennessee, ainsi que la Chevrolet Bolt, des pick-ups Ford, le Jaguar I-Pace, l’Audi e-tron et le Kia Niro.

La Commission Internationale du Commerce (ITC) aux Etats-Unis doit rendre un jugement préliminaire le 5 juin prochain et un jugement définitif le 5 octobre, mais LG Chem lui a demandé ce mois-ci de prononcer rapidement un jugement par défaut contre son rival.

Les deux entreprises ont également porté leur différend devant les tribunaux coréens. L’affaire est suivie de près par le gouvernement coréen, qui redoute qu’elle n’entache la réputation  des deux sociétés et n’avantage leurs concurrents.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (27/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.