Fermer
Russie

Le départ du président directeur général d’AvtoVAZ confirmé

Le #Avtovaz - #Dirigeant
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président-directeur général d’AvtoVAZ, Bo Andersson, va démissionner, a annoncé lundi dans un communiqué la maison mère du constructeur. Le départ de Bo Andersson, qui faisait l’objet de rumeurs insistantes depuis quelques jours, intervient alors qu’AvtoVAZ subit de plein fouet l’effondrement du marché automobile russe.

« Alliance Rostec Auto BV annonce aujourd’hui que Bo Inge Andersson, PDG d’AvtoVAZ, a prévu de démissionner », a indiqué la maison-mère du constructeur, ajoutant que le conseil d’administration de l’entreprise se réunirait le 15 mars et devrait annoncer à cette occasion le nom de son successeur. Ce dernier « mènera la réorganisation d’AvtoVAZ dans une nouvelle phase opératoire ».

Les ventes de voitures neuves en Russie se sont effondrées de 36 % l’an dernier (- 31 % pour Lada), sur fond de récession économique et de chute du rouble causées par le plongeon des cours du pétrole et les sanctions occidentales dues à la crise ukrainienne. Les constructeurs s’attendent à une nouvelle année de baisse en 2016.

En février, AvtoVAZ a annoncé avoir triplé sa perte nette en 2015, à 73,8 milliards de roubles (930 millions d’euros), et a prévenu avoir besoin d’un renflouement de ses actionnaires pour survivre. (AFP, REUTERS 7/3/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.