Fermer
France

Le déficit commercial du seul secteur automobile français se réduit mais persiste

Le #Commerce extérieur - #Déficit commercial
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le déficit commercial du seul secteur automobile français se réduit, mais il y a toujours un déficit. Sur le seul mois de septembre, il était en effet de 0,8 milliard d’euros, d’après les dernières données de la Direction générale des douanes. Il a été obtenu avec des importations en baisse de 12 % et des exportations en repli de 7,7 %. « Le reflux des importations depuis l’Union européenne est généralisé, explique la Direction générale des douanes. « Les approvisionnements depuis l’Allemagne, les nouveaux Etats membres, l’Italie, les Pays-Bas et la Suède résistent cependant mieux. Pour les exportations d’automobiles, la baisse est surtout marquée vers les marchés de l’UE et, hors UE, elles bénéficient de la fermeté des livraisons à la Turquie, au Maghreb, à l’Asie ainsi qu’aux pays de l’Alena et du Mercosur », ajoute-t-elle.

Le secteur n’en devrait pas moins fortement participer au déficit commercial français sur l’ensemble de 2016. L’an dernier, le déficit commercial français s’est élevé à 45,7 milliards d’euros, dont 7,8 milliards d’euros à mettre à l’actif de la seule industrie automobile. Sur la seule région Ile-de-France, les produits importés de la construction automobile ont représenté une valeur de 16,7 milliards d’euros et ceux des produits exportés, une valeur de 8,7 milliards d’euros. (JOURNALAUTO.COM 1/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.