Fermer
France

Le coût du Permis de conduire va baisser de 30 %

Analyse de presse de 14H00 - Le #Gouvernement - #Mobilité - #Permis de conduire - #Prix
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Premier Ministre Edouard Philippe et le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner ont présenté une série de 10 mesures pour réduire le coût de la formation du Permis de conduire « de 30 % ». Celles-ci entreront en vigueur, pour certaines, dès cet été.

Pour le chef du gouvernement, il s’agit ainsi « d’apporter des solutions concrètes, pratiques pour diminuer le prix du permis sans diminuer la qualité de la formation qui est indispensable, compte tenu des enjeux de sécurité routière ».

Différents axes de travail ont été évoqués : « Tous les jeunes (environ 800 000) qui s’engagent dans le Service national universel (SNU) bénéficieront d’une préparation gratuite au code. Ceux-ci auront également la possibilité de passer gratuitement cet examen. Mise en place : dès le mois de juin ».  De plus, « les simulateurs seront plus fréquemment utilisés dans les auto-écoles. Ces dernières bénéficieront d’incitation fiscale pour s’en équiper. Un élève pourra passer jusqu’à 10 heures sur un simulateur dans le forfait minimum de 20 heures de formation obligatoire. Le gain estimé par le est de 135 euros. Mise en place : courant 2019 ».

Le gouvernement s’est également prononcé en faveur du passage de l’examen de la conduite dès 17 ans. Néanmoins, l’élève ne pourra conduire seul qu’à sa majorité. D’après le Premier ministre, il s’agit « d’augmenter l’expérience du jeune conducteur ». Il est également question d’adapter les questions du code de la route aux publics et aux enjeux de sécurité routière.

Ces dispositions seront pour partie inscrites dans la loi d’Orientation des Mobilités, qui sera examinée en commission à l’Assemblée à partir du 14 mai 2019. En 2018, 1,6 million de candidats ont présenté l’épreuve théorique générale (le « code ») et 1,9 million de candidats se sont présentés à l’épreuve pratique (la « conduite »).

Source : AUTO PLUS (2/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.