Fermer
Royaume-Uni

Le contenu local des voitures fabriquées au Royaume-Uni continue d’augmenter

Le #Etude - #Fournisseur - #Industrie automobile - #industrie équipementière - #Production
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

44 % des pièces utilisées par les constructeurs britanniques pour fabriquer leurs voitures proviennent de fournisseurs locaux, contre 41 % en 2015, selon une nouvelle étude de l’Automotive Council. En 2011, le contenu local n’atteignait que 36 %, rappelle cet organisme conjoint entre le gouvernement et l’industrie qui a été créé en 2009.

La production de voitures au Royaume-Uni a atteint un niveau record l’an dernier, à plus de 1,7 million d’unités, et augmenté de plus de 72 % depuis 2009. La hausse du contenu local s’est traduite par une forte hausse du chiffre d’affaires des fournisseurs depuis 2011, indique l’Automotive Council.

Mike Hawes, président de la SMMT (association des constructeurs britanniques) a rappelé l’importance de la chaîne d’approvisionnement locale et de sa bonne santé pour le secteur automobile britannique dans son ensemble. Pour qu’elle continue de se développer, « la compétitivité à long terme du Royaume-Uni doit être maintenue », a-t-il ajouté. (AUTOCAR 20/6/17, WARDSAUTO.COM 21/6/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.