Fermer
Allemagne

Le conseil de surveillance de Continental a accepté le plan de transition technologique accélérée

Analyse de presse de 14H00 - Le #Compétitivité - #Continental - #Fermeture d’usine - #Programme - #Réduction des effectifs - #Stratégie
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le conseil de surveillance de Continental a accepté le plan de transition technologique accélérée proposé par la direction.

Ce programme « Transformation 2019-2029 » a pour but de renforcer la compétitivité de l’équipementier sur le long terme et implique notamment la fermeture des usines de Roding (Allemagne) et de Newport News (Etats-Unis), ainsi que la suppression de quelque 5 500 emplois dans le monde.

Dans le détail, les usines de Roding et Limbach-Oberfrohna (Allemagne), de Newport News (Etats-Unis) et de Pise (Italie) sont affectées par des « ajustements structurels » (suppressions d’emplois et/ou fermeture).

520 emplois seront supprimés sur le site de Roding, qui sera fermé en 2024. L’usine de Newport News sera également fermée en 2024, ce qui entraînera la suppression des 720 postes actuels.

L’usine de Limbach-Oberfrohna ne sera pas fermée, mais quelque 850 postes devraient être supprimés. A Pise, l’arrêt progressif de la production d’injecteurs entre 2023 et 2028 causera la perte de 750 emplois.

Ces ajustements sont liés à la décision de Continental d’arrêter la production de composants hydrauliques pour les moteurs diesel et à essence dans les prochaines années, afin de se tourner vers l’électromobilité.

En outre, l’usine de Babenhausen sera également affectée par des suppressions d’emplois, dans le cadre de la fin de l’arrêt de la production des technologies analogiques d’affichage et de contrôle. Une partie des activités de recherche et développement de Babenhausen seront transférées vers d’autres sites de Continental d’ici à la fin de 2021. Cet arrêt brutal est nécessaire en raison du passage de l’affichage analogique à celui numérique. Sur ce site, plus de 2 200 emplois seront affectés.

Avec des mesures, Continental s’assure de sa viabilité dans l’avenir et de sa compétitivité à long terme.

La direction de l’équipementier a indiqué que des discussions seront également entamées avec les représentants slariaux de l’usine de Rubi (Espagne), pour déterminer l’avenir du site, qui emploie 760 personnes.

En réponse à cette annonce, plusieurs centaines de salariés de Continental ont manifestés contre les suppressions d’emplois, devant le siège du groupe, à Hanovre.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (20/11/19), COMMUNIQUE CONTINENTAL

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.