Fermer
Etats-Unis

Le Congrès pourrait donner des pouvoirs accrus au président américain pour négocier des accords de libre-échange

Le #Législation - #Libre-échange - #Négociation
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Des représentants républicains et démocrates au Congrès américain se sont mis d’accord le 16 avril sur une proposition de loi donnant des pouvoirs accrus au président américain Barack Obama pour négocier des accords de libre-échange avec l’Union européenne et onze pays de la région Asie-Pacifique.

Le Congrès adopterait une loi fixant les paramètres d’un futur accord commercial. En échange, M. Obama pourrait négocier un accord et demander au Congrès de voter en bloc pour ou contre l’accord, sans possibilité d’amendement. La procédure écarterait tout risque d’obstruction ou d’enlisement. Elle expirerait en juillet 2018, soit au-delà de la fin du mandat de Barack Obama en janvier 2017, avec un renouvellement possible de trois ans.

La loi doit encore être débattue et adoptée, mais sa rédaction par des membres des deux partis accroît ses chances d’être votée, ajoute l’AFP (17/4/15).

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.