Fermer
Etats-Unis

Le Congrès n’adoptera pas cette année une loi sur les voitures autonomes

Analyse de presse de 14H00 - Le #Législation - #Réglementation - #voitures autonomes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Congrès américain ne se prononcera pas d’ici à la fin de l’année sur une loi visant à accélérer l’introduction des voitures autonomes, ni sur une proposition visant à prolonger ou élargir le crédit d’impôt fédéral pour les véhicules électriques, ont indiqué des aides du Congrès. Les mesures ne sont pas à l’ordre du jour des derniers débats.

La Chambre des Représentants avait adopté en 2017 une loi pour accélérer l’adoption des voitures autonomes et empêcher les Etats de fixer des normes de fonctionnement, mais la législation n’a pas été adoptée au Sénat en dépit de concessions des constructeurs. Deux sénateurs qui ont défendu le projet ont indiqué qu’ils essaieraient à nouveau de le faire adopter l’an prochain.

La NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) a pour sa part signalé son intention de faciliter les essais de véhicules autonomes. Elle a annoncé cette semaine qu’elle accélérait les procédures pour déterminer si les constructeurs peuvent déployer des véhicules sans commandes traditionnelles, telles qu’un volant ou une pédale de frein.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (19 et 18/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.