Fermer
Japon

Le comité sur la gouvernance de Nissan recommande de supprimer le poste de président du conseil d’administration

Analyse de presse de 14H00 - Le #Mitsubishi - #Nissan - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le comité désigné par Nissan pour corriger une gouvernance jugée défaillante à la lumière de l’affaire Ghosn recommande « la suppression du poste de président du conseil d’administration », afin d’empêcher « la concentration des pouvoirs », selon un rapport publié le 27 mars. Il préconise aussi « la nomination d’une majorité d’administrateurs indépendants ». Par ailleurs, le patron exécutif de Nissan « ne pourra être dans le même temps employé de Renault ou Mitsubishi Motors ». Il s’agit d’« éviter des conflits d’intérêts », a expliqué le co-président du comité, Seiichiro Nishioka, lors d’une conférence de presse organisée dans un hôtel de Yokohama (banlieue de Tokyo), non loin du siège de Nissan.

Parmi les autres propositions figure la mise en place de comités distincts (nominations, audit et rémunérations), destinée à gagner en transparence.

Ce rapport a été soumis mercredi au conseil d’administration de Nissan, qui entend mettre en place les préconisations d’ici à l’assemblée générale ordinaire d’actionnaires qui se tiendra en juin.

Source : AFP (27/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.