Fermer
Turquie

Le comité d’entreprise de Volkswagen bloque la décision d’une implantation d’usine en Turquie

Analyse de presse de 14H00 - Le #Comité d'Entreprise - #Multimarque - #Prise de décision - #Usine - #Veto - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que le groupe Volkswagen envisageait d’implanter une future usine multimarque à Manisa, au Nord d’Izmir en Turquie, le comité d’entreprise a fait savoir qu’il utiliserait son droit de veto pour empêcher cette décision, tant que « la Turquie essaye d’atteindre ses objectifs politiques par la force et la guerre ».

Le président du comité d’entreprise de Volkswagen, Bernd Osterloh, qui est – de par sa fonction – également membre de conseil de surveillance du groupe allemand, a confirmer que la décision serait suspendue jusqu’à l’arrêt des violences en Syrie.

L’usine aurait du produire des Volkswagen Passat et Skoda Superb à un rythme de 300 000 véhicules par an. Elle aurait également permet à Volkswagen d’avoir un pied au Moyen-Orient.

La direction du groupe Volkswagen a indiqué qu’il n’y avait pas de contrainte immédiate qui imposerait au constructeur de trouver une alternatives à Manisa.

Des capacités de production peuvent être ponctuellement ajoutées dans des usines du groupe, notamment en Slovaquie.

Pour rappel, le comité d’entreprise du groupe Volkswagen dispose de la moitié des sièges au conseil de surveillance du groupe allemand et dispose d’un droit de veto. Le comité d’entreprise est présidé par M. Osterloh.

Source : AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOBILWOCHE (1/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.