Fermer
France

Le CNPA veut réhabiliter la voiture à l’approche des élections municipales

Analyse de presse de 14H00 - Le #CNPA - #Livre blanc - #Mobilité
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) a publié le 21 janvier un Livre blanc sur la mobilité dont l’objectif consiste à défendre, à l’approche des élections municipales, le rôle de la voiture face aux élus ou futurs élus qui souhaitent la bannir des centres-villes. « Nous voulons, avec notre expertise, rétablir certaines vérités », a indiqué Francis Bartholomé, président de l’organisation professionnelle. Certes, la place et l’usage de l’automobile doivent être repensés collectivement, mais cette évolution « ne doit pas conduire à l’interdiction ou à un usage réservé aux plus aisés, par l’instauration d’un droit censitaire à la mobilité, alors que la plupart de nos compatriotes ne vivent pas, parfois par choix et souvent par obligation budgétaire, dans les hypercentres urbains », indique le Livre blanc.

« Ne bâtissons pas de cités interdites », exhorte le CNPA, pour qui la voiture reste « un vecteur d’émancipation et de liberté », et « le premier moyen de transport pour toutes les activités de la vie quotidienne », y compris les trajets domicile-travail pour les deux-tiers des Français. Plutôt qu’une interdiction pure et simple du diesel, l’organisation professionnelle préconise pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique « des obligations de résultats, pas de moyens ». Ce principe de «  neutralité technologique  » devrait également être appliqué par le gouvernement, estime le CNPA, pour qui les objectifs de diffusion de la mobilité électrique ne sont pas réalistes.

Pour agir de manière efficace, d’autres leviers existent, avance l’organisation, qui appelle à agir sur le parc roulant à travers un nouveau dispositif, « l’éco-entretien des véhicules ». Celui-ci permettrait, en jouant sur la maintenance préventive, de limiter les émissions polluantes, tout en assurant de l’activité pour sa branche contrôle technique.

Le Livre blanc préconise par ailleurs d’accélérer le renouvellement des véhicules utilitaires légers actuellement en circulation, ceux-ci représentant une faible part du parc roulant mais, selon le CNPA, près de 40 % des émissions de NOx et de particules en milieu urbain.

Source : ECHOS (22/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.