Fermer
France

Le CNPA veut participer au grand débat national

Analyse de presse de 14H00 - Le #CNPA - #grand débat national
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le CNPA veut apporter sa contribution au grand débat national voulu par Emmanuel Macron, organisé du 15 janvier au 15 mars. Quatre thèmes ont été retenus : la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté, et l’organisation de l’Etat et des services publics.

Pour le CNPA, la question de la transition écologique met en lumière la problématique de la vision très classique des gouvernements, centrée sur la voiture neuve. Ainsi, il est fondamental d’aborder la question du parc des véhicules existants pour réussir la transition écologique. Le gouvernement a renforcé le dispositif de la prime à la conversion, qui contribue au renouvellement du parc, mais la complexité du système le rend souvent illisible. De même, l’annonce du report de l’évolution du contrôle technique au 1er juillet 2019 relance, d’après le CNPA, la question de l’entretien du parc des véhicules anciens.

Concernant la fiscalité et les dépenses publiques, le CNPA souligne que la contribution de l’automobile au budget de l’Etat s’élève à 63 milliards d’euros par an. Rédiger un inventaire de l’ensemble des taxes mises en œuvre dans l’automobile semble aujourd’hui indispensable, afin de donner plus de lisibilité aux dispositifs existants et de favoriser une stabilité réglementaire pour les entreprises comme les particuliers.

Quant au thème de la démocratie et de la citoyenneté, le CNPA souhaite ouvrir une réflexion sur l’adaptation de la règlementation relative aux syndicats et aux associations.

Enfin, en matière d’organisation de l’Etat et des services publics, le CNPA regrette qu’aujourd’hui les problématiques liées à la mobilité soient segmentées entre plusieurs ministères. Sans changement de méthode, avec par exemple la création d’un ministère de la mobilité, l’ensemble des enjeux ne sera jamais totalement envisagé.

Source : JOURNALAUTO.COM (28/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.