Fermer
Russie

Le chute du marché russe s’accentue en novembre

Le #Marché - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers sur le marché russe ont reculé de 42,7 % en novembre, à 131 572 unités, portant le volume pour les onze premiers mois de l’année à 1 454 253 unités, en baisse de 34,5 %.

Les ventes de Renault, notamment, ont diminué de 46 % le mois dernier, à 10 334 unités, et de 38 % sur onze mois, à 108 477 unités. Celles de PSA Peugeot Citroën ont chuté de 78,5 % en novembre (à 634 unités), avec un repli de 778,7 % pour Peugeot (à 320 unités) et de 78,2 % pour Citroën (à 314 unités). Sur onze mois, les ventes de PSA ont baissé de 71,9 %, à 10 331 unités (- 72,5 % pour Peugeot et – 71,1 % pour Citroën).

Lada est resté numéro un sur le marché russe en novembre, avec 21 580 immatriculations (- 29 %), suivi de Hyundai (15 101, – 7), de Kia (14 125, – 32 %), de Renault (10 334, – 46 %), de Toyota (7 572, – 53 %), de Volkswagen (7 557, – 32 %), de Nissan (7 288, – 53 %), de Skoda (4 663, – 39), de UAZ (4 637, – 18 %), et de de GAZ VUL (4 358, – 35 %).

« Il y a un, le rouble plongeait et les consommateurs se pressaient chez les concessionnaires pour utiliser leur argent avant que les prix des voitures n’augmentent pour s’adapter au taux de change », a rappelé Joerg Schreiber, président du comité automobile de l’AEB. « Rien de cela n’est arrivé cette année, ce qui explique la détérioration de tendance mesurée en glissement annuel », a-t-il expliqué. Et pour décembre, « les attentes sont modestes, surtout en comparaison des ventes record de l’an dernier, la période ayant alors marqué le pic de la brève envolée des ventes », a-t-il poursuivi.

Les ventes de voitures ont été particulièrement frappées par la crise économique actuelle, qui se traduit par une flambée des prix et une baisse du pouvoir d’achat des ménages. Le marché devrait rester sur l’année bien loin du record de près de 3 millions d’unités atteint en 2012.

Les constructeurs internationaux ont investi en Russie des sommes considérables ces dernières années et estiment que ce marché devrait prendre la première place en Europe à long terme. (COMMUNIQUE AEB, AFP 8/12/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.