Fermer
Chine

Le Chinois ChemChina va prendre le contrôle de Pirelli

Le #Pirelli
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La holding italienne Camfin, principal actionnaire de Pirelli, a annoncé le 22 mars avoir signé avec la société CNRC, contrôlée par ChemChina, un accord de « partenariat industriel à long terme concernant Pirelli ». L’accord prévoit la création d’une nouvelle société, Bidco, qui sera l’actionnaire principal de Pirelli et qui « sera indirectement contrôlée par CNRC, en partenariat avec Camfin », précise un communiqué. « L’opération prévoit que CNRC nommera le président du conseil d’administration, tandis que Marco Tronchetti Provera », l’actuel patron, restera « administrateur délégué », c’est-à-dire patron opérationnel du groupe. « Le siège et le savoir-faire de Pirelli seront maintenus en Italie », précise le communiqué, ajoutant que leur éventuel déplacement ailleurs demandera une « majorité renforcée ».

Le prix proposé par les Chinois pour entrer au capital de Pirelli est de 15 euros par action. Ce prix valorise Pirelli autour de 7 milliards d’euros. « Le partenariat avec un acteur global comme ChemChina […] représente une grande opportunité pour Pirelli », a commenté M. Tronchetti Provera, cité dans le communiqué. (AFP 22/3/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.