Fermer
Corée du Sud

Le chiffre d’affaires des constructeurs coréens sur leur marché en 2016 a dépassé 40 000 milliards de wons

Le #Chiffre d’affaires - #Constructeurs coréens
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les cinq grands constructeurs coréens ont réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 41 107 milliards de wons (33,71 milliards d’euros) sur leur marché, en hausse de 7,7 % sur un an et supérieur pour la première fois à 40 000 milliards de wons (32,81 milliards d’euros).

Les ventes de Hyundai ont été quasi stables, à 19 350 milliards de wons (15,87 milliards d’euros), et celles de sa société soeur Kia ont augmenté de 8 %, à 12 580 milliards de wons (10,32 milliards d’euros).

Les ventes de Renault Samsung ont fait un bond de 48 %, à 3 180 milliards de wons (2,6 milliards d’euros). Celles de GM Korea ont progressé de 35 %, à 3 440 milliards de wons (2,82 milliards d’euros), et celles de Ssangyong ont augmenté de 2,1 %, à 2 550 milliards (2,09 milliards d’euros).

Pénalisés par les difficultés rencontrées par le groupe Volkswagen du fait du scandale de ses moteurs truqués, les constructeurs étrangers en Corée du Sud ont pour leur part vu leur chiffre d’affaires combiné reculer de 6,1 % en 2016, à 9 350 milliards de wons (7,67 milliards d’euros). (YONHAP 16/4/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.