Fermer
France

Le CCFA demande un retour du bonus pour les hybrides rechargeables en 2019

Analyse de presse de 14H00 - Le #Bonus - #CCFA - #Hybride rechargeable
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Depuis le début de l’année 2018, plus aucun bonus n’est accordé aux véhicules hybrides rechargeables en France. « Les 6 000 euros [de bonus pour les véhicules 100 % électriques], on demande à ce qu’ils soient maintenus et on demande aussi qu’il y ait une prime de 2 000 euros pour les véhicules rechargeables puisque maintenant le marché va avoir un effet d’offres, notamment des constructeurs français », a déclaré le président du CCFA Christian Peugeot lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 3 septembre.

« Le malus et le bonus aujourd’hui ne sont pas à l’équilibre puisque les recettes du malus sont sensiblement plus importantes que les dépenses du bonus », a souligné le dirigeant. En 2017, les recettes du malus se sont élevées à 351,8 millions d’euros, dégageant par la même occasion un excédent de 45,40 millions d’euros. Une somme importante qui, selon le CCFA, permettrait de financer un bonus de 2 000 euros pour 22 700 véhicules hybrides rechargeables. Pour l’année 2018, le gouvernement table sur des recettes de 388 millions d’euros de malus, un chiffre qui devrait être plus important, indique le comité.

Source : AUTOPLUS.FR (4/9/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.