Fermer
Canada

Le Canada double le budget de son Fonds d’innovation pour le secteur automobile

Le #Aides - #Gouvernement - #Industrie automobile
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement canadien a annoncé qu’il allait doubler, à 1 milliard de dollars canadiens (666 millions d’euros) au cours des deux prochaines années, le budget du Fonds d’innovation du Canada pour le secteur automobile, créé en 2008, afin de « créer et de maintenir des emplois » dans le pays.

L’initiative vise à attirer des investissements de Chrysler et d’autres entreprises dans l’industrie automobile locale, qui demeure un secteur industriel important du Canada mais séduit moins les investisseurs que le Mexique ou les Etats-Unis. Selon le gouvernement, l’industrie automobile a représenté 10 % du PIB manufacturier et 14 % des exportations totales de marchandises du Canada en 2012, et elle emploie plus de 115 000 personnes.

Chrysler, qui a sollicité des aides du gouvernement fédéral et de celui de la province de l’Ontario pour réaliser d’importants investissements dans son usine de monospaces de Windsor notamment, devrait bénéficier de la rallonge budgétaire annoncée.

Selon le budget présenté par le gouvernement canadien, le fonds automobile canadien a alloué depuis sa création 316 millions de dollars canadiens (210 millions d’euros) à six projets. (AUTOMOTIVE NEWS, GLOBE AND MAIL 11/2/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.