Fermer
Brésil

Le cabinet IHS Markit estime que le marché auto brésilien reprendra sa croissance en février

Analyse de presse de 14H00 - Le #IHS Markit - #Prévisions - #Production - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Après un mois de janvier faible, le marché automobile brésilien devrait reprendre sa croissance en février, estime le cabinet de conseil IHS Markit. Le cabinet souligne que le mois de janvier a été marqué par des problèmes administratifs dus aux nouvelles plaques d’immatriculation du Mercosul.

Le volume d’immatriculations journalier est passé de 8 369 en janvier à plus de 10 000 sur la première semaine de février, ajoute IHS Markit.

L’indice SAAR (Seasonal Adjusted Annual Rate), qui calcule le volume annualisé des ventes de véhicules légers sur le marché brésilien, indiquait en décembre un marché annuel de 2,83 millions d’unités ; en janvier, cet indice était tombé à 2,49 millions d’unités, le plus bas niveau depuis juillet 2018.

« Les problèmes de plaques ne devraient plus se reproduire et nous devrions avoir en février un redémarrage de l’activité », explique IHS Markit.

Le cabinet continue de prévoir une croissance de 5,6 % du marché brésilien cette année, à 2,8 millions de véhicules légers, et de 3,5 % l’année prochaine (à 2,9 millions d’unités), tandis que la production des usines installées dans le pays devrait progresser de 3,8 % cette année (à 2,9 millions d’unités) et de 4,5 % en 2021 (à 3 millions d’unités).

Source : AUTOMOTIVE BUSINESS (20/2/20))

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.