Fermer
Allemagne

Le Bundestag a donné son feu vert à un péage pour les VP

Le #Loi - #Péage
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Bundestag a adopté vendredi la loi prévoyant la mise en place d’un péage autoroutier pour les voitures particulières. Seules les autoroutes seront payantes, ainsi 80 % du réseau routier restera accessible gratuitement.

Les automobilistes allemands devront payer une vignette coûtant en moyenne 74 euros par an et pouvant atteindre jusqu’à 130 euros par an pour les modèles les plus polluants. Cette taxe sera compensée par l’exonération de l’actuelle taxe sur les automobiles, la « Kfz-Steuer ».

De plus, les conducteurs étrangers devant circuler sur les autoroutes allemandes devront payer une vignette temporaire coûtant 5, 10 ou 15 euros pour 10 jours (selon la cylindrée et des émissions de l’automobile) et 16, 22 ou 30 euros pour deux mois.

Après déduction des coûts de fonctionnement, le péage devrait générer une recette de 500 millions d’euros par an, estime Alexander Dobrindt, ministre allemand des Transports.

Les pays frontaliers de l’Allemagne (à commencer par les Pays-bas et la Belgique) estiment que leurs citoyens risquent d’être lésés lorsqu’ils circuleront sur les autoroutes allemandes, la vignette temporaire étant plus coûteuse que celle à l’année et n’étant pas compensée pour les automobilistes étrangers. Ils attendent donc de savoir si la Commission Européenne donnera son aval à cette loi. (AUTOMOBILWOCHE 27 et 28/3/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.