Fermer
Brésil

Le Brésil relève les taxes sur les voitures

Le #Importations - #Production - #Taxe
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement brésilien a annoncé le 24 décembre qu’il augmenterait dès janvier les taxes sur les voitures, après les avoir réduites au cours des dernières années pour relancer l’économie, a indiqué l’Agence Brasil. Le ministère des Finances a indiqué qu’il espérait recueillir l’équivalent de 500 millions de dollars grâce à la hausse de l’Impôt sur les produits industrialisés (IPI).

L’industrie automobile a été l’une des plus favorisées par les aides fiscales du gouvernement depuis la crise de 2008, dans le but de relancer l’économie par le biais de la consommation. L’Union européenne a demandé fin 2013 l’ouverture de consultations avec le gouvernement brésilien au sujet « des mesures fiscales qui établissent une discrimination à l’égard des produits importés », ce qui encourage la production brésilienne et rend plus chers les produits des exportateurs européens.

Le Brésil a produit 3,5 millions de véhicules de janvier à novembre 2013, un record dans le quatrième plus grand marché de voitures au monde, indique l’association des fabricants automobiles Anfavea. La production de l’année – mois de décembre non inclus – a progressé de 11,8 % par rapport à celle de 2012, précise-t-elle. (AFP 24/12/13)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.