Fermer
Amérique du Sud

Le Brésil et l’Argentine travailleront de concert pour parvenir à un accord entre le Mercosur et l’UE

Le #Accord - #Libre-échange
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Michel Temer, president du Brésil, a déclaré qu’il travaillerait avec l’Argentine pour renforcer le bloc régional du Mercosur et tenter de parvenir à un accord commercial avec l’Union européenne.

Lors d’une conférence de presse à Buenos Aires, le président argentin Mauricio Macri a quant à lui fait savoir que le Mercosur devait « développer ses liens commerciaux avec les autres blocs économiques ». Il considère toutefois qu’un accord avec l’Union européenne « prendra plusieurs années ».

« Pour renforcer le Mercosur en tant qu’institution sud-américaine d’envergure mondiale, deux choses sont nécessaires : parvenir à un accord formel à l’intérieur même du Mercosur et flexibiliser un peu ses règles afin de donner une certaine autonomie aux Etats membres », a ajouté M. Temer.

Les gouvernements argentin et brésilien, à tendance pro-entrepreneuriale, ont jugé prioritaire un accord avec l’UE, dans le cadre d’une meilleure intégration de la région dans le reste du monde. « L’Union européenne a échangé des propositions avec le Mercosur qui serviront de base à de longues discussions. Nous avons le même type d’échanges avec le Canada, avec l’AELE (Association européenne de libre-échange), la Corée du Sud, le Japon et l’Egypte », a déclaré M. Macri. (REUTERS 4/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.