Fermer
Italie

Le bénéfice net trimestriel de Ferrari a bondi de 20,8 %

Analyse de presse de 14H00 - Le #Ferrari - #Maserati - #Résultats financiers
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Ferrari a vu son bénéfice net bondir de 20,8 % au premier trimestre de 2019, à 180 millions d’euros, lui permettant ainsi de signer des résultats supérieurs aux attentes (les analystes tablaient sur 158 millions, selon le consensus calculé par le fournisseur d’informations financières Factset Estimates).

Le chiffre d’affaires a quant à lui progressé de 13,1 %, à 940 millions d’euros, un résultat là aussi meilleur qu’attendu (869 millions). La hausse a été portée par le bond de 22,7 % du nombre de voitures vendues, qui a atteint 2 610 unités sur le trimestre. Ceci a compensé la baisse moyenne du prix de vente lié au succès du modèle Portofino, et au recul des ventes de moteurs (- 23,4 %) au groupe Maserati, en perte de vitesse. A ce sujet, le président de Ferrari Louis Camilleri a indiqué que le contrat avec Maserati ne serait pas renouvelé, « une bonne chose à la fois pour les marges et pour pouvoir transférer la main d’œuvre vers les voitures ». La fin des livraisons est attendue en 2021-22, a-t-il précisé.

La zone Europe-Moyen-Orient-Afrique reste le principal marché de Ferrari, avec 1 209 véhicules livrés (+ 9,6 %), suivie de l’Amérique (720 unités, + 26,5 %). Les livraisons ont explosé dans la région Chine-Hong Kong-Taïwan (+ 79,2 %, à 328 unités), conséquence de la décision d’accélérer les livraisons avant l’entrée en vigueur anticipée des nouvelles normes sur les émissions de CO2.

Fort de ces bons résultats, Ferrari a confirmé tous ses objectifs pour 2019. La marque prévoit notamment un chiffre d’affaires supérieur à 3,5 milliards d’euros (+ 3 % par rapport à 2018) et un bénéfice brut d’exploitation (Ebitda) ajusté entre 1,2 et 1,25 milliard d’euros (+ 10 %).

Source : AFP (7/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.