Fermer
France

Le bénéfice net de Valeo a chuté de 38 % en 2018

Analyse de presse de 14H00 - Le #Résultats financiers - #Valeo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Valeo a vu son bénéfice net chuter de 38 % en 2018, à 546 millions d’euros. Ses ventes ont progressé de 4 %, à 19,12 milliards d’euros, mais la marge opérationnelle a baissé de 26 %, à 1,09 milliard d’euros, soit 5,7 % du chiffre d’affaires (- 2,2 points). Hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence, la marge opérationnelle atteint toutefois 6,3 % de l’activité. Pour 2019, le groupe prévoit que ce dernier chiffre se situe dans une fourchette comprise « entre 5,8 % et 6,5 % ». Valeo annonce aussi qu’il reverra d’ici à la fin de l’année ses objectifs à moyen terme, pour tenir compte de la détérioration du marché mondial. En 2017, il tablait notamment sur 27 milliards d’euros de chiffre d’affaires et sur une marge opérationnelle aux alentours de 9 % à l’horizon 2021.

L’équipementier, qui se positionne en leader des technologies pour la voiture électrique et autonome du futur – il a engrangé plus de 28 milliards d’euros de prises de commandes en 2018 -, se félicite cependant d’avoir rempli ses objectifs annuels, qui avaient été revus deux fois à la baisse, en juillet, puis en octobre. « Nous avons atteint nos objectifs 2018 en termes de croissance, de marge opérationnelle et de génération de cash-flow libre, tels que nous les avions revus en octobre dernier », a déclaré le président Jacques Aschenbroich, cité dans un communiqué. « L’année 2018 a été une année complexe, marquée par un environnement économique et géopolitique particulièrement volatil. Notre chiffre d’affaires a été [affecté] par le WLTP en Europe et le fort ralentissement du marché chinois », a-t-il commenté.

L’entreprise a aussi souffert de l’envolée du prix des matières premières et de la baisse de plusieurs devises. M. Aschenbroich a souligné que Valeo avait « réagi, dès juillet, en mettant en place un plan d’action vigoureux permettant de réduire [ses] investissements et [ses] coûts » et assuré que ce plan serait « renforcé en 2019 ». Lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes, il a précisé qu’il prévoyait 100 millions d’euros de réduction de coûts supplémentaires et 100 millions d’euros de baisse d’investissements.

Par ailleurs, Valeo prévoit une poursuite de la croissance de son activité sur 2019, et une « surperformance de plus de trois points » par rapport à la production automobile mondiale attendue en très légère baisse. C’est le fruit de nouveaux contrats engrangés dans les domaines des caméras, des systèmes électriques et de transmission, ainsi que de l’éclairage.

Source : AFP (21/2/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.