Fermer
France

Le bénéfice net de Valeo a bondi de 30 % en 2015

Le #Résultat financier - #Valeo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Valeo a réalisé un bénéfice net part du groupe en hausse de 30 % en 2015, à 729 millions d’euros. L’équipementier, dont le chiffre d’affaires a progressé de 14 %, à 14,5 milliards d’euros, en partie grâce à un important effet de change (+ 7 % hors effet de change), a également vu sa rentabilité opérationnelle s’améliorer, avec une marge de 7,7 % conforme à ses objectifs.

« Malgré la volatilité de certains de nos marchés géographiques, nous affichons, au cours de l’année 2015, une accélération de la croissance de notre chiffre d’affaires supérieure à celle du marché dans toutes les régions du monde », s’est réjoui le directeur général du groupe Jacques Aschenbroich, cité dans un communiqué.

M. Aschenbroich, qui occupe ses fonctions de directeur général depuis 2009, est par ailleurs devenu président de son entreprise le 18 février, le président du conseil d’administration, Pascal Colombani, ayant atteint la limite d’âge, a précisé l’équipementier dans un communiqué distinct. M. Colombani a été nommé président d’honneur.

Pour 2016, Valeo s’est fixé l’objectif d’une « forte croissance du chiffre d’affaires, supérieure à celle du marché dans les principales régions de production, y compris en Chine », ainsi qu’une « légère hausse de la marge opérationnelle ».

M. Aschenbroich a noté le niveau record des « prises de commandes, à 20,1 milliards d’euros (+ 15 %) », qui conforte l’entreprise « dans l’atteinte des objectifs 2020 », soit un chiffre d’affaires annuel de 20 milliards d’euros et une marge opérationnelle située entre 8 % et 9 % à cette échéance.

L’activité « première monte », soit les pièces livrées aux constructeurs d’automobiles pour montage dans leurs usines, a représenté 87 % de l’activité de Valeo en 2015. Elle a crû de 16 % (8 % à taux de change constants) grâce, selon l’entreprise, à davantage de livraisons de produits « liés à la réduction des émissions de CO2 et à la conduite intuitive » comme les écrans, caméras et autres équipements électroniques.

L’autre grande activité de Valeo, les pièces de remplacement, contribuant à 11 % du chiffre d’affaires total, a quant à elle progressé de 7 % l’année dernière (+ 3 % à taux de change constants).

La firme a bénéficié à plein de la reprise de la production automobile en Europe, où elle réalise près de la moitié du chiffre d’affaires de sa branche « première monte ». Son activité dans la région Europe et Afrique a progressé de 11 %, six points de plus que le secteur, selon elle. Et en Chine, premier marché automobile mondial, Valeo a fait deux fois mieux que l’indice de progression de la production de véhicules, à 8 %. De son côté, la région Amérique du Nord chez Valeo a vu ses ventes croître de 5 %, soit deux points de mieux que la production.

Seule la région Amérique du Sud, où les marchés brésilien et argentin sont en crise, est en baisse pour Valeo (- 18 %). L’équipementier fait néanmoins valoir qu’il a gagné quelques parts de marché car la production a sombré d’un point de plus, dans une zone où il ne réalise que 2 % de son activité « première monte ».

En 2015, l’entreprise a encore amélioré sa marge opérationnelle, qui a progressé de 22 % à 1,11 milliard d’euros, soit 7,7 % du chiffre d’affaires. Valeo tient ainsi son objectif d’une marge à un niveau « légèrement supérieur » à celle de 2014, soit 7,2 %. La génération de cash flow (flux de trésorerie) libre a par ailleurs atteint 565 millions d’euros (+ 73 %) chez Valeo, dont l’endettement financier net a été réduit de 67 %, à 124 millions d’euros, pour atteindre un ratio très faible de 4 %.

Enfin, Valeo a annoncé qu’il proposerait en assemblée générale le versement de 3 euros de dividende par action, une hausse de 36 % par rapport au montant distribué au titre de l’exercice 2014. (AFP 18/2/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.