Fermer
Etats-Unis

Le bénéfice net de Ford a baissé de 9 % au deuxième trimestre

Le #Ford - #Prévision - #Résultat financier
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Ford a fait état pour le deuxième trimestre d’une baisse de 9 % de son bénéfice net, à 1,97 milliard de dollars, et indiqué qu’il s’attendait à un « troisième trimestre très faible », en raison du ralentissement de la demande aux Etats-Unis et de l’introduction de nouvelles versions de ses gros pick-ups Super Duty cet automne en Amérique du Nord.

Le chiffre d’affaires du constructeur au deuxième trimestre a augmenté de 6 %, à 39,5 milliards de dollars.

Par régions, Ford a dégagé sur le trimestre écoulé un bénéfice de 2,7 milliards de dollars en Amérique du Nord, en baisse de 5,3 % (sa marge a reculé de 12,2 % à 11,3 %). Il a presque triplé son bénéfice en Europe, à 467 millions de dollars, malgré un coût d’environ 60 millions de dollars lié à la baisse de la livre après le vote en faveur du « Brexit », mais il a subi une perte de 8 millions de dollars en Asie-Pacifique, où il était bénéficiaire depuis douze trimestres (il a toutefois été rentable en Chine).

« Nous avons réalisé un nouveau trimestre solide – l’un de nos meilleurs deuxièmes trimestres – et des bénéfices avant-impôts record au premier semestre de cette année. Nous sommes toujours déterminés à dégager à nouveau des bénéfices annuels robustes, bien que nous devions faire face à de nouveaux risques et de nouveaux défis dans le monde », a a déclaré Mark Fields, directeur général de Ford. Le constructeur estime que 2016 ne sera pas une nouvelle année record pour le marché automobile américain, qui pourrait même se contracter. Le vote en faveur du « Brexit » devrait en outre amputer ses résultats de 200 millions de dollars cette année.

A la fin juin, Ford affichait une part de marché mondiale de 7,5 %, en baisse de 0,3 point, et une marge opérationnelle de 7,7 %, en baisse de 0,7 point. Il a annoncé qu’il allait prendre des mesures pour réduire ses coûts et accroître sa rentabilité, afin d’atteindre ses objectifs pour l’ensemble de l’année. (AUTOMOTIVE NEWS, AFP 28/7/16, COMMUNIQUE FORD)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.