Fermer
Italie

Le bénéfice net de Ferrari a bondi de 39 % au deuxième trimestre

Le #Ferrari - #Résultat financier - #Résultats commerciaux
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Ferrari a annoncé le 2 août avoir enregistré un bond de 39 % de son bénéfice net au deuxième trimestre de 2017, à 136 millions d’euros, et de 13,5 % de son chiffre d’affaires, à 920 millions d’euros. Fort de ces résultats, qui sont en ligne avec les attentes, le fabricant italien de voitures de luxe a confirmé ses objectifs pour 2017. Il attend un chiffre d’affaires supérieur à 3,3 milliards d’euros, avec quelque 8 400 véhicules vendus, un Ebitda ajusté supérieur à 950 millions d’euros et une dette nette industrielle autour de 500 millions.

Au deuxième trimestre, Ferrari a livré 2 332 voitures, en hausse de 5,3 %. La région Chine, Hong-Kong et Taïwan a enregistré une chute de 12,5 % des livraisons en raison de la décision du groupe de mettre un terme à sa collaboration avec son distributeur à Hong Kong au quatrième trimestre de 2016. Les livraisons dans le reste de l’Asie-Pacifique ont en revanche progressé de 20,5 %, notamment grâce à l’Australie. Elles ont par ailleurs augmenté de 5 % en Europe-Moyen-Orient-Afrique, avec une croissance à deux chiffres en France et en Italie.

Le résultat d’exploitation (Ebitda) ajusté a de son côté progressé de 24 %, à 270 millions d’euros, contre 264 millions attendus par les analystes. La dette nette industrielle a atteint 627 millions, contre 578 millions fin mars. (AFP 2/8/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.