triangle orange
Italie

Le bénéfice net de FCA a progressé de 14 % au deuxième trimestre

Analyse de presse de 14H00 - Le #FCA - #Résultats financiers - #Ventes
triangle bleu

Fiat Chrysler Automobiles a confirmé le 31 juillet ses prévisions pour 2019 après avoir annoncé un bénéfice net en hausse de 14 % au deuxième trimestre, 793 millions d’euros (la comparaison avec 2018 se fait à activités comparables, c’est-à-dire en excluant l’équipementier Magneti Marelli, que le groupe a cédé récemment au Japonais Calsonic Kansei). Le chiffre d’affaires de FCA, qui compte les marques Fiat, Chrysler, Jeep, Maserati, Alfa Romeo, Dodge et Ram, a diminué de 3 % entre avril et juin, à 26,74 milliards d’euros. Le constructeur a écoulé 1,157 million de véhicules sur le trimestre, en recul de 11 %.

Le nombre de véhicules livrés a notamment chuté de 12 % en Amérique du Nord, le marché le plus important du groupe, en raison de la réduction des stocks chez les concessionnaires. Il a dévissé de 34 % en Asie-Pacifique, du fait principalement de la Chine, et reculé de 10 % en Europe-Moyen-Orient-Afrique. Les ventes de Maserati ont quant à elles chuté de 46 %.

En avril, le patron de FCA Mike Manley s’était dit confiant dans le fait que le groupe atteindrait ses objectifs pour 2019, mais avait averti que les résultats seraient en berne dans la première partie de l’année, en raison en particulier du marché nord-américain. Pour redresser la situation, FCA a décidé de mettre l’accent sur le marketing, la réorganisation de Maserati et la restructuration de sa coentreprise avec GAC en Chine, pays où la concurrence s’intensifie dans un marché en repli, ce qui pèse sur les prix.

Pour 2019, le groupe prévoit toujours un bénéfice opérationnel (Ebit) ajusté supérieur à 6,7 milliards d’euros, au même niveau que 2018, un bénéfice ajusté par action inférieur à 2,70 euros, soit moins que les 3 euros de 2018, et un flux de trésorerie supérieur à 1,5 milliard, contre 4,4 milliards l’an passé.

Source : AFP (31/7/19)