Fermer
Allemagne

L’arrestation de M. Stadler jugée « dure à comprendre » par M. Diess

Analyse de presse de 14H00 - Le #Audi - #Diess - #Enquête - #Groupe Volkswagen - #Stadler
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Herbert Diess, président du groupe Volkswagen, a déclaré que l’arrestation du patron d’Audi, Rupert Stadler, avait été « difficile à comprendre ».

« Cela a été un choc considérable pour moi. L’arrestation du président d’une marque d’automobile majeure – ça ne s’était jamais vu », a-t-il ajouté.

M. Diess s’est d’autant plus surpris qu’il considérait M. Stadler comme un patron doué pour résoudre les problèmes.

M. Diess a par ailleurs déclaré qu’il estimait qu’Audi ne souffrirait pas dans l’immédiat du départ de son patron. En revanche, la situation pourrait devenir problématique si elle se prolonge.

Interrogé sur un possible retour à son poste de M. Stadler, M. Diess a déclaré que cela dépendrait des faits qui émergeront de l’enquête.

Si la culpabilité de M. Stadler est prouvée, « la décision sera claire ».

Par ailleurs, Oliver Schmidt, un ancien dirigeant de Volkswagen arrêté aux Etats-Unis puis condamné à 7 ans de prison et à une amende de 400 000 dollars, dans le cadre de l’affaire des moteurs truqués, a demandé aux autorités américaines et allemandes de purger sa peine en Allemagne. M. Schmidt avait été arrêté en janvier 2017.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, , FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (1er/07/18), AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL (30/06/18 et 1er/07/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.