Fermer
Brésil

L’Anfavea estime que le marché brésilien pourrait chuter de 40 % cette année

Analyse de presse de 14H00 - Le #Marché - #Prévisions - #Ventes - #voitures
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Anfavea (Association des constructeurs au Brésil) a publié ses premières prévisions pour le marché brésilien en 2020, après trois mois de pandémie : la chute pourrait atteindre 40 % par rapport à 2019, à 1,67 million d’unités (1,1 million d’unités de moins que l’an passé), volume le plus faible depuis 2004.

Le segment des véhicules légers notamment (VP + VUL), devrait totaliser 1,6 million d’unités (- 40 %), tandis que celui des  camions devrait porter sur 65 000 unités, en recul de 36 %, et celui des bus sur 10 000 unités, en baisse de 52 % (volume le plus faible depuis 1986).

« Il n’est, en revanche, toujours pas possible d’estimer avec précision les nouveaux niveaux d’exportations et de production, car il faut attendre la reprise d’activité de toutes les usines brésiliennes et le retour à la normale des autres marchés », a précisé le président de  l’Anfavea Luiz Carlos Moraes.

M. Moraes souligne que les perspectives de marché sont « très inquiétantes », car elles traduisent une inversion totale de tendance. « En janvier, nous pensions que le marché augmenterait de 9,4 % cette année, à un peu plus de 3 millions d’unités », explique M. Moraes.

« S’il n’y a pas d’incitations de la part du gouvernement,  cette situation va inévitablement affecter l’emploi dans le secteur », prévient Luiz Carlos Moraes.

« Nous essayons de conserver les emplois, mais dans le contexte actuel, c’est très difficile », a-t-il ajouté.

Source : AUTOMOTIVE BUSINESS (9/6/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.