Fermer
Chine

L’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi investit dans le véhicule autonome en Chine

Analyse de presse de 14H00 - Le #Investissement - #Renault-Nissan-Mitsubishi - #Voiture autonome
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a annoncé un investissement qui lui permettra de renforcer sa présence sur le marché chinois des services pour véhicules autonomes. Suite à une levée de fonds, Alliance Ventures, le fonds de capital-risque de Renault-Nissan-Mitsubishi, est devenu le principal investisseur de WeRide.ai (anciennement JingChi.ai), numéro un chinois de la conduite autonome.

“Cet investissement dans le capital de WeRide.ai est le premier d’Alliance Ventures en Chine et s’inscrit dans sa stratégie en faveur des start-ups à la pointe des technologies automobiles de nouvelle génération”, souligne l’Alliance dans un communiqué.

La start-up chinoise souhaite déployer, par le biais de cette levée de fonds, un parc de 500 véhicules autonomes en 2019 et procéder à des essais de fonctionnement et de commercialisation à Guangzhou et Anqing « avec des partenaires clés ». « Le rapprochement entre Renault-Nissan-Mitsubishi et WeRide.ai n’est pas seulement financier mais également stratégique », a indiqué Tony Han, président-directeur général et cofondateur de la start-up chinoise, cité dans le communiqué.

Cet investissement permettra au constructeur automobile de renforcer sa présence sur le marché chinois des services pour véhicules autonomes.

Le montant de l’opération n’a pas été communiqué mais Renault-Nissan-Mitsubishi avait prévu d’investir au total 200 millions de dollars sur l’année 2018 par l’intermédiaire de son fonds technologique.

Lancé en janvier dernier, Alliance Ventures dispose d’un plan d’investissement d’un milliard de dollars sur cinq ans. Le fonds a déjà réalisé plusieurs investissements dans des sociétés américaines depuis sa création, comme dans la plateforme de gestion de données liée à la mobilité partagée Coord, ou dans la compagnie Ionic Materials, qui développe des matériaux pour batteries à l’état solide, utiles pour améliorer l’autonomie des véhicules électriques.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT-NISSAN-MITSUBISHI, REUTERS (31/10/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.