Fermer
Allemagne

L’Allemagne opte pour une hausse de la prime à l’achat pour les VE

Analyse de presse de 14H00 - Le #Gouvernement - #Industrie automobile - #Plan de relance
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Après deux jours de difficiles négociations, la Chancelière allemande Angela Merkel a annoncé mercredi soir un plan de 130 milliards d’euros pour stimuler l’économie allemande, qui prévoit notamment dans le secteur automobile un doublement de la prime à l’achat pour les voitures électriques (de 3 000 à 6 000 euros). Les partenaires de la coalition gouvernementale, conservateurs (CDU) et sociaux-démocrates (SPD), se sont prononcés contre une prime à l’achat pour les voitures à essence et diesel à faibles émissions à laquelle les seconds notamment étaient opposés.

« La taille du plan de relance sera de 130 milliards d’euros pour les années 2020-2021, dont 120 milliards seront dépensés pour le gouvernement fédéral », a déclaré Mme Merkel lors d’une conférence de presse. Parmi les mesures annoncées figurent une baisse temporaire de la TVA, des transferts de dettes des communes à l’Etat fédéral, une allocation de 300 euros par enfant pour les familles ou encore de nouvelles aides pour les entreprises en difficulté.

Les acheteurs d’une voiture électrique coûtant jusqu’à 40 000 euros seront éligibles à une subvention de 9 000 euros, dont 6 000 euros apportés par le gouvernement et 3 000 euros par les constructeurs. Le gouvernement a estimé le coût des incitations à l’achat pour le contribuable à 2,2 milliards d’euros.

L’industrie automobile profitera de la baisse de la TVA, qui passera de 19 % à 16 % (de 7 % à 5 % pour le taux réduit) pendant six mois, du 1er juillet au 31 décembre. 

Le gouvernement va par ailleurs réviser la fiscalité automobile. À partir de janvier 2021, les voitures émettant plus de 95 grammes de CO2 par kilomètre seront assujetties à une taxe progressive qui pénalisera les véhicules à fortes émissions.

Réagissant au plan annoncé par le gouvernement, l »association des concessionnaires allemands ZDK a déploré que des incitations à l’achat ne concernent que les véhicules électriques et estimé que la baisse temporaire de la TVA n’aura qu’un faible impact sur les ventes.

En 2019, les voitures électriques ont représenté 1,8% des immatriculations de voitures neuves en Allemagne, les voitures diesel et essence respectivement 32 % et 59,2 % et les voitures hybrides 6,6 %.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, AFP (4/6/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.