triangle orange
Allemagne

L’Allemagne dément des rapports de la presse concernant des manipulations de VW sur des moteurs à essence

Analyse de presse de 14H00 - Le #Emissions - #Essence - #Gouvernement - #Groupe Volkswagen - #Scandale
triangle bleu

Le Ministère allemand des Transports a démenti des rapports de la presse (notamment du journal Bild Am Sonntag) concernant de nouvelles manipulations du groupe Volkswagen, cette fois sur des moteurs à essence.

Selon le Ministère, les allégations rapportées par la presse reprenaient en fait d’anciennes accusations, ayant déjà fait l’objet d’un examen de la part du KBA (office fédéral des transports).

Selon ces examens du KBA, il n’y a jusqu’à présent aucune fraude sur les modèles à essence du groupe Volkswagen.

Le journal Bild Am Sonntag avait indiqué dans son article que les boîtes de vitesses et logiciels de gestion des moteurs de certains modèles à essence des marques Volkswagen, Audi et Porsche auraient été manipulés pour sous-estimer les niveaux d’émissions de CO2 des véhicules. Le journal mentionnait des documents internes et des déclarations de témoins.

Fin 2015, Volkswagen avait admis qu’environ 36 000 de ses véhicules à essence étaient à leur tour (après les modèles diesel) testés pour vérifier leurs niveaux d’émissions. Après un contrôle par un organe indépendant, les écarts entre les chiffres annoncés et les émissions réelles étaient minimes et ne nécessitaient pas de remises aux normes des véhicules.

Selon le Ministère allemand des Transports, c’est ce volet de l’affaire que le Bild Am Sonntag aurait de nouveau mis en lumière dans ses récents articles, n’apportant aucun nouvel élément.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT (02/09/18)