Fermer
France

La voiture autonome disposera d’un logiciel quatre fois plus puissant que celui d’un Airbus

Le #Conduite autonome - #Valeo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé à AUTO MOTO (JUIN-JUILLET 2016), le président de Valeo Jacques Aschenbroich évoque, parmi les innovations du groupe dont il est le plus fier, le « Park assist » aide au stationnement qui équipe 200 millions de voitures dans le monde. « Je pense aussi au Remote parking pilot, dévoilé récemment par la nouvelle Mercedes Classe E, une automobile qui préfigure la voiture de demain, totalement autonome en milieu urbain », indique-t-il. « A lui seul, le logiciel permettant le stationnement autonome d’aune automobile comprend 4,5 millions de lignes de codes. En comparaison, les logiciels d’un Airbus en comptent 20 millions, et un avion de chasse comme le Rafale, 24 millions. Demain, les logiciels d’une voiture 100 % autonome totaliseront plus de 80 millions de lignes de code… quatre fois plus qu’un Airbus », souligne-t-il.

M. Aschenbroich explique par ailleurs que la Chine est très portée sur les nouvelles technologies, surtout celles concernant la voiture propre, un domaine dans lequel Valeo investit beaucoup. « Nous collaborons actuellement au projet de véhicule électrique baptisé 2×100. Il s’agit d’une micro-urbaine, plus courte qu’une Smart, qui sera dotée d’une autonomie de 100 km et qui sera capable de rouler à 100 km/h maxi. La croissance du marché chinois est telle que tout ce que nous produisons dans nos usines là-bas est uniquement destiné au marché local. Pour Valeo, la Chine n’est pas une plaque d’exportation », déclare-t-il.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.