Fermer
France

La vitesse sur le périph’ parisien pourrait passer à 50 km/h dès 2020

Analyse de presse de 14H00 - Le #Paris - #Vitesse
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le 28 mai 2019, la Mission d’Information et d’Evaluation (MIE) du Conseil de Paris a remis un rapport de 277 pages à la maire de Paris Anne Hidalgo. Il préconise 40 mesures pour transformer « cette autoroute urbaine [de 35 km] en boulevard urbain à horizon 2030 ».  Parmi les recommandations figurent une réduction de la vitesse de 70 à 50 km/h, l’attribution d’une voie réservée aux véhicules de covoiturages ou « verts », ainsi que la fermeture temporaire de l’axe pour organiser des fêtes populaires. « Je reprends toutes ces préconisations », a déclaré la Maire de Paris sur France Inter. « Elles émanent d’un travail sérieux fait pendant six mois avec des élus de toutes les formations politiques du Conseil de Paris », a-t-elle ajouté. Mme Hidalgo espère pouvoir « aller assez vite » et réduire « dès 2020 » la vitesse sur le périphérique de la capitale. Les idées doivent être débattues lors du prochain Conseil de Paris, le 11 juin.

Par ailleurs, Anne Hidalgo prévoit de créer « un groupe de pilotage, qui associera Paris et les villes voisines de la Métropole du #GrandParis » dans les prochaines semaines. L’idée est de mettre en place une gouvernance partagée du périphérique entre Paris (qui s’occupe aujourd’hui de l’entretien), l’Etat (qui régit les règles de sécurité routière) et les communes franciliennes limitrophes.

Source : AUTOPLUS.FR (28/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.