Fermer
Allemagne

La ville de Monheim va tester des navettes électriques et autonomes

Analyse de presse de 14H00 - Le #Mobilité - #Navette Autonome - #test - #Transport en commun
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La ville de Monheim-am-Rhein va tester des navettes électriques et autonomes à compter de cette automne. Celles-ci circuleront sur le réseau « normal » de transports en commun de la ville et parcourront une distance de plus de 2 km. Cette nouvelle ligne desservira les mêmes arrêts que les lignes de bus classiques.

Les navettes pourront transporter un maximum de 11 passagers et pourra donc passer dans des rues plus étroites que ne le peuvent les autobus conventionnels. Ainsi, les navettes seront mieux adaptées au transport dans la vieille ville.

Au total, une flotte de 5 navettes autonomes (de 4 m de long) seront mises en circulation. L’investissement nécessaire à ce projet s’élève à 2,1 millions d’euros, financé à 90 % par le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Des premiers tests seront réalisés au printemps et à l’été, pour une utilisation publique dès l’automne.

Un « opérateur » (et non conducteur) sera présent dans la navette, pour actionner le bouton d’urgence en cas de besoin. La navette ne disposera toutefois pas de volant.

Source : AUTOMOBILWOCHE (26/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.