Fermer
France

La vente de VO est vouée à se développer

Le #Occasion - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La vente de véhicules d’occasion (VO) est vouée à se développer, l’offre et la demande progressent et les concessionnaires doivent se positionner pour devenir des acteurs plus présents notamment sur le coeur de marché, le VO de plus de 4 ans, expliquent Eric Champarnaud, vice-président du Bipe, et Xavier Diry, directeur France Dekra Automotive Solutions.

« Le contexte économique et social n’a jamais été aussi propice au développement des ventes de véhicules d’occasion par les professionnels », affirme Eric Champarnaud. D’un côté, la demande pour des véhicules à bas prix augmente, avec le pouvoir d’achat des ménages qui diminue et l’usage de l’automobile qui se rationalise, et, de l’autre, l’offre se développe, avec notamment un volume croissant de VO remis sur le marché par les flottes d’entreprises dont la part dans les achats de véhicules neufs ne cesse d’augmenter.

L’usage de l’automobile au quotidien diminue également par rapport aux autres modes de transport, passant de 81 % en 2003 à 73 % aujourd’hui. « La tendance est aussi à une rationalisation de la consommation automobile et à un rôle moins statutaire de l’automobile, en particulier chez les jeunes », souligne Eric Champarnaud. (AUTOACTU.COM 21/3/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.