Fermer
France

La stagnation des ventes de véhicules industriels inquiète les professionnels

Le #Immatriculation - #Marché - #Véhicule industriel
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le marché des véhicules industriels de plus de 5 tonnes a stagné sur les quatre premiers mois de 2014, à 13 800 unités, avec notamment un mois d’avril en recul de 15 %. Ce résultat peu satisfaisant au premier quadrimestre est lié aux achats importants de VI répondant aux normes Euro-5 en fin d’année 2013, pour éviter le surcoût de l’ordre de 10 % des VI aux normes Euro-6, obligatoires à partir de 2014. Les professionnels estiment à 4 000 le nombre de véhicules achetés par anticipation qui ne seront pas vendus cette année. « Cette stabilité ne présage aucunement d’un résultat annuel 2014 comparable à 2013. Bien au contraire, les constructeurs anticipent un recul des immatriculations d’au moins 10 % cette année », souligne la branche VI de la Csiam. Au cours du quadrimestre, les porteurs (plateaux, citernes, bennes, fourgons) ont mieux résisté, enregistrant une progression de 4,3 %, à 6 500 unités, contre un recul de 2,6 %, à 7 300 unités, pour les tracteurs.

AUTOACTU.COM (16/5/14) relève d’importants écarts entre les marques : Iveco réalise notamment une progression de 18 % sur le quadrimestre, à 1 746 unités, avec une hausse de 27 % de ses ventes de porteurs (à 1 225 unités), tandis que DAF recule de 20 %, à 1 373 unités. Les deux leaders Renault et Mercedes sont en léger recul sur le quadrimestre, tandis que les outsiders MAN et Scania réalisent une croissance à deux chiffres.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.