Fermer
France

La SIPH est restée dans le vert au premier semestre de 2017

Le #Michelin
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La SIPH (Société Internationale de plantations d’hévéas), récemment rachetée par Michelin et l’Ivoirien Sifca, a annoncé le 1er septembre la consolidation de ses comptes dans le vert au premier semestre de 2017, avec un bénéfice net part du groupe de 11,1 millions d’euros. Sur la même période de 2016, SIPH avait subi une perte nette part du groupe de 6,1 millions d’euros, mais le groupe était revenu à un bénéfice de 6,9 millions sur l’ensemble de l’année dernière.

De janvier à juin 2017, SIPH a bénéficié d’une franche hausse de ses ventes, avec un chiffre d’affaires de 170,6 millions d’euros, contre 107,1 millions un an plus tôt, sur fond de hausse des cours du caoutchouc jusqu’en février, même s’ils se sont ensuite repliés. Les ventes du groupe, spécialiste du caoutchouc naturel à usage industriel à différents niveaux de la chaîne, ont aussi profité d’une hausse de plus de 20 % de la production, à 97 200 tonnes. La trésorerie du groupe s’est améliorée, avec notamment un taux d’endettement considérablement réduit ces six derniers mois. L’endettement s’est abaissé à 61,4 millions d’euros, contre 90,5 millions fin 2016. Ces résultats semestriels sont les premiers depuis le rachat en juin du groupe par Sifca, une entreprise agro-industrielle ivoirienne, et le Français Michelin, géant des pneumatiques, ce secteur étant l’un des débouchés majeurs de SIPH.

Michelin et Sifca voulaient retirer SIPH de la Bourse, mais ils ne sont parvenus à en acquérir qu’environ 89 %, un niveau insuffisant pour procéder à une telle opération. Concernant ses perspectives, SIPH a dit rester « fidèle à sa stratégie de prudence » face à des cours instables, confirmant tabler sur une production comprise entre 230 000 et 240 000 tonnes cette année, contre 217 900 en 2016. (AFP 1/9/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.