Fermer
France

La Sécurité routière lance la plateforme Histovec

Analyse de presse de 14H00 - Le #HistoVec - #Occasion - #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Une nouvelle plateforme retraçant tout l’historique des véhicules d’occasion, notamment leurs anciens sinistres, a été lancée le 17 janvier par la Sécurité routière, qui souhaite mettre fin aux scandales des « épaves roulantes », ces voitures accidentées et remises sur la route sans un véritable contrôle des réparations. Baptisé « Histovec » (historique du véhicule), gratuit et officiel, ce nouveau service public affiche « le pedigree d’un véhicule d’occasion avec des éléments clés pour se décider à l’acheter », en amont de la transaction, indique la Sécurité routière dans un communiqué.

D’après une étude publiée en 2015 par la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF), la moitié des ventes de véhicules d’occasion comporteraient des fraudes mineures ou graves.

Parmi les informations mises à disposition du futur acheteur figurent la date de la première mise en circulation du véhicule, les changements successifs de propriétaire, s’il a subi des sinistres réparés sous le contrôle d’un expert, la situation administrative du véhicule (gage, opposition, vol) et ses caractéristiques techniques (marque, couleur, puissance, critère de pollution, etc.).

La plateforme doit être enrichie de nouvelles données d’ici à la fin du premier trimestre de 2019, concernant notamment le kilométrage du véhicule constaté lors du contrôle technique.

Le certificat de situation administrative (ou certificat de non-gage), obligatoirement délivré lors de la transaction et attestant que le véhicule n’est ni volé ni gravement accidenté, est également accessible via la plateforme.

Seul bémol, l’outil ne peut pas encore retracer le passé de certaines voitures trop anciennes immatriculées avant le nouveau système d’immatriculation des véhicules (SIV) lancé en 2009. Un numéro spécial d’appel doit être mis en place pour leurs propriétaires, assure la Sécurité routière.

Source : AFP (17/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.