triangle orange
Etats-Unis

La SEC explique que les délais d’obtention de documents de la part de VW ont ralenti son enquête

Analyse de presse de 14H00 - Le #Enquête - #Justice - #SEC - #Volkswagen
triangle bleu

La SEC, le gendarme américain de la Bourse, a expliqué que les délais d’obtention de documents et informations de la part du groupe Volkswagen ont ralenti son enquête sur le scandale des moteurs truqués. La SEC a également indiqué avoir fait face à des témoins hostiles qui refusaient de parler à ses enquêteurs.

En effet, la SEC s’était vue interrogée par le juge américain Charles Breyer concernant la date – tardive – de son enquête sur l’affaire Volkswagen.

Le groupe allemand de son côté a déclaré avoir pleinement coopérer avec la SEC.

La SEC a déposé une plainte en mars de cette année, accusant Volkswagen et son ancien président, Martin Winterkorn, de fraude sur le marché boursier américain.

L’affaire Volkswagen avait éclaté en septembre 2015 et a coûté 30 milliards d’euros en amendes, dédommagements et frais juridiques au groupe allemand. En mai, le constructeur a provisionné une somme supplémentaire de 5,5 milliards d’euros pour couvrir d’éventuels risques juridiques.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (10/7/19)