Fermer
Japon

La proportion des victimes de plus de 65 ans dans les accidents de la route au Japon augmente

Le #Mortalité routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le nombre de personnes tuées dans des accidents de la route au Japon ne cesse de baisser d’année en année, mais la proportion de victimes âgées de plus de 65 ans augmente, pour atteindre un record de quelque 53,3 % en 2014, selon les chiffres de la police nationale.

L’an passé, 4 113 personnes sont mortes sur les routes au Japon, soit 260 (ou 5,9 %) de moins qu’un an plus tôt dans un pays de plus de 127 millions d’habitants où la circulation est intense dans les mégapoles. Le total annuel des tués sur les routes a été divisé par 2,6 en l’espace de vingt ans et le nombre d’accidents réduit dans le même temps de plus de 20 %. Cela fait 14 années de suite que le nombre de morts sur les routes baisse, ce dont se félicitent les autorités, mais elles s’inquiètent de plus en plus de la part croissante des accidents fatals aux séniors.

Quelque 53,3 % des victimes d’accidents de la route en 2014 avaient plus de 65 ans, un âge où la mobilité et les réflexes sont atténués, ce qui n’empêche toutefois pas de nombreux Japonais sexa, septua ou octogénaires de continuer à conduire un véhicule où à s’aventurer dans les rues à pied ou à vélo.

La conduite en état d’ivresse ou sous l’effet de drogues est par ailleurs perçue comme un fléau à combattre car responsable de nombreux accidents. (AFP 6/1/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.