Fermer
Royaume-Uni

La production de voitures au Royaume-Uni a baissé de 15 % en février

Analyse de presse de 14H00 - Le #Brexit - #Production - #SMMT
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le production de voitures au Royaume-Uni a baissé de 15,3 % au mois de février, à 123 203 unités, portant le volume pour les deux premiers mois de l’année à 243 852 unités, en recul de 16,8 %, selon les chiffres publiés par la SMMT (association des constructeurs britanniques).

La production a baissé le mois dernier pour le neuvième mois consécutif. Celle pour le marché britannique a diminué de 11 %, à 25 218 unités, et celle pour l’exportation de 16,4 %, à 97 985 unités.

La baisse prolongée de la production de voitures devrait réveiller tous ceux qui pensent que l’industrie automobile britannique peut survivre à un Brexit sans accord sans dommages majeurs, a indiqué Mike Hawes, délégué général de la SMMT. « L’idée d’un Brexit sans accord mais sous contrôle n’est que fiction. L’incertitude a déjà paralysé l’investissement, coûté des emplois et endommagé notre réputation dans le monde. L’inquiétude des entreprises est à son comble et et avons désespérément besoin que le Parlement se mette d’accord pour restaurer la stabilité, afin que nous puissions commencer à regagner la confiance des investisseurs et retrouver la prospérité », a poursuivi M. Hawes,

Mercredi soir, les députés britanniques se sont montrés incapables de s’accorder sur la forme que doit prendre le Brexit. Lors d’une série de votes « indicatifs », qu’ils avaient réclamés, ils ont voté contre huit scénarios alternatifs à l’accord de sortie conclu par leur Première ministre Theresa May avec les dirigeants des 27 autres pays de l’UE, qu’ils avaient rejeté à deux reprises.

Source : COMMUNIQUE SMMT, AFP (28/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.