Fermer
Italie

La production de véhicules en Italie a chuté de 42,5 % sur quatre mois

Analyse de presse de 14H00 - Le #COVID-19 - #Production - #véhicules
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Sur les quatre premiers mois de l’année, la production de véhicules en Italie a reculé de 42,5 %, avec notamment un effondrement de 98,,4 % en avril.

La production de voitures, notamment, s’est établie à 400 unités seulement en avril, contre 49 000 en avril 2019, soit une chute de 99 %. Sur quatre mois, le volume a reculé de 45 %.

Actuellement, l’usine de Sevel – où sont produits les Ducato – fonctionne presque normalement, tandis que l’usine de Melfi, où sont fabriqués les Jeeps et les Fiat 500X, ne reprendra sa production que le 1er juillet, après une première réouverture temporaire. L’usine de Pomigliano (Fiat Panda), a quant à elle redémarré depuis quelques jours.

Les usines de Cassino (Alfa Romeo) et de Grugliasco/Mirafiori (pôle Maserati) sont quant à elles quasiment à l’arrêt.

Paolo Scudieri, directeur de l’Anfia (Association des constructeurs), évoque la nécessité d’un plan d’accompagnement global pour l’industrie automobile, secteur très impacté par la pandémie de Covid-19. « Un plan de soutien global pour le secteur automobile doit être mis en place immédiatement pour sauvegarder la chaîne d’approvisionnement et éviter que l’Italie ne perde de sa compétitivité », a-t-il déclaré.

Le secteur automobile demande notamment un programme d’incitations à l’achat de voitures.

Source : IL SOLE-24 ORE (19/6/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.