Fermer
Monde

La production automobile mondiale a baissé de 1,1 % en 2018

Analyse de presse de 14H00 - Le #OICA - #Production
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’OICA dresse le bilan 2018 de la production automobile mondiale, qui est restée relativement stable. En effet, après huit années de croissance continue et un record historique en 2017, à 97,4 millions de véhicules produits dans le monde (toutes catégories confondues), la cadence de fabrication a diminué de 1,1 %, à près de 96 millions d’unités. D’après l’organisation, « cette stabilité globale n’est pourtant pas homogène dans toutes les régions du monde » et également par canaux de production.

Dans le détail, les véhicules particuliers ont accusé un repli de 3,2 %, à 70,6 millions d’unités (contre 72,9 millions d’unités en 2017), alors que les véhicules utilitaires légers ont progressé de 5,9 % (à 20,6 millions d’unités, contre 19,4 millions l’année précédente) et que les véhicules industriels ont augmenté de 3,5 %, à 4,2 millions d’unités.

Par pays, les différences sont aussi frappantes. Les premières concernent l’Europe : « bien que le repli à 21,3 millions d’unités produites reste modéré par rapport à son niveau de 2017 (22,2 millions d’unités) – soit plus de 22 % de la production mondiale, la production de chaque pays y est assez contrastée », selon l’organisme. Par exemple, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie ont diminué leur production respectivement de – 9, – 8 % et – 7 %, tandis que celle de l’Espagne a baissé modérément de 1 %. La France a quant à elle enregistré une croissance de 2 %, à 2,3 millions d’unités, et les pays de l’Est sont parvenus à progresser de 5 %, à 4,2 millions de véhicules produits au total. La Russie a marqué le marché avec une hausse de 14 %.

En Amérique, la production de 20,8 millions d’unités réalisée en 2018 représente un poids (comparable à celui de l’Europe) de plus de 21 % de la production mondiale. La production n’a pas faibli aux Etats-Unis comme au Mexique grâce aux VUL, présentant une hausse de 4 %. Alors que le Canada a chuté pour la deuxième année consécutive et que l’Argentine a subi une baisse de la production de 1 %, le Brésil a relevé sa cadence de fabrication de 5 %.

Selon l’OICA, l’Asie-Océanie représente plus de la moitié de la production mondiale, mais la zone a enregistré une baisse de 2 % l’an dernier, à 52,5 millions de véhicules produits. Cela s’explique par les mauvais résultats de la Chine, premier producteur dans le monde (- 4 %, à 27,8 millions d’unités).

Pour finir, l’Afrique a obtenu de bons résultats en 2018 : le continent a augmenté sa production de 12 %, à 1,2 million de voitures, principalement grâce au Maroc et à l’Algérie, qui ont progressé respectivement de 18 % et 17 %.

Source : LARGUS.FR (7/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.