Fermer
Allemagne

La prime à l’achat pour les véhicules électriques en Allemagne va être augmentée et prolongée

Analyse de presse de 14H00 - Le #Bornes de recharge - #Electromobilité - #Gouvernement - #Mesures - #Prime à l'achat
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’issue d’un sommet sur l’automobile, le gouvernement allemand a annoncé que la prime à l’achat pour les véhicules électriques en Allemagne va être augmentée et prolongée.

Elle sera ainsi augmentée de 50 % (soit jusqu’à 6 000 euros) pour les modèles électriques coûtant jusqu’à 40 000 euros, et de 25 % (soit 5 000 euros au lieu des 4 000 euros précédents) pour les modèles coûtant jusqu’à 65 000 euros.

La prime devrait également être augmentée pour les modèles hybrides rechargeables.

L’enveloppe allouée à la prime sera donc accrue, afin de promouvoir l’achat de 650 000 à 700 000 véhicules.

En outre, le gouvernement prévoit de prolonger cette prime jusque fin 2025, alors qu’elle devait initialement s’arrêter fin 2020.

Cette mesure s’ajoute aux annonces sur le déploiement d’un réseau d’un million de bornes de recharge en Allemagne d’ici à 2030.

Entre cette nouvelle version de la prime et le déploiement de bornes de recharge, l’Allemagne veut atteindre un parc de 7 à 10 millions de véhicules électrifiés d’ici à 2030.

En outre, le droit sur l’immobilier sera assoupli afin qu’il soit plus facile d’installer des bornes de recharge pour les locataires ainsi que pour les propriétaires en immeuble disposant d’une place de stationnement dans un parking sous-terrain.

Enfin, l’électrification risque de contraindre de plus en plus les constructeurs et équipementiers à recourir au chômage partiel. De ce fait, le gouvernement étudie actuellement la possibilité d’accroître le budget qu’il accorde pour compenser la perte de salaires pour les salariés en chômage partiel.

Source : ENSEMBLE DE (4 et 5/11/19)LA PRESSE

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.