Fermer
France

La plateforme de location de voitures entre particuliers Drivy se déploie en Belgique et en Autriche

Le #Autopartage - #Location
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Après avoir levé 8 millions d’euros en mars 2015, la plateforme de location de voiture entre particuliers Drivy a de nouveau levé 31 millions d’euros en avril 2016 dans l’objectif de renforcer ses investissements en R&D et d’accélérer son déploiement à l’international. Deux mois plus tard, elle concrétise cette dernière ambition en lançant son service en Belgique et en Autriche. L’ouverture d’un sixième pays est prévue d’ici à fin 2016.

Créé en France en 2010, Drivy s’est déjà déployé en Allemagne en novembre 2014, et en Espagne en juillet 2015. Le fondateur Paulin Dementhon indique que la société rassemble un million d’utilisateurs pour 38 000 véhicules disponibles à la location. « La France reste notre marché principal, avec 880 000 utilisateurs, suivie par l’Allemagne avec 110 000 utilisateurs, et l’Espagne avec 16 000 utilisateurs. Nous sommes convaincus de pouvoir atteindre les 10 millions d’utilisateurs d’ici à 2 ans », affirme-t-il.

Drivy emploie 70 collaborateurs à Paris, Berlin et Barcelone, et vise une équipe de 100 personnes d’ici à la fin de l’année. (AUTOACTU.COM 5/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.