Fermer
Norvège

La Norvège va réduire les avantages accordés aux voitures électriques

Le #Aides - #Véhicule électrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Norvège envisage de réduire progressivement certains avantages qui ont assuré le succès des voitures électriques dans le pays (voir la revue de presse du 22/4/15). Outre une exemption quasi totale de taxes, ces voitures bénéficient d’avantages en termes de circulation, de stationnement et de recharge.

Aux termes d’un compromis négocié la semaine dernière, le gouvernement de droite et ses alliés de centre droit sont convenus de maintenir les avantages fiscaux jusqu’en 2017, mais d’assujettir les voitures électriques au paiement de la vignette à un taux réduit de 50 % à compter de janvier 2018, puis à taux plein à partir de 2020.

L’exemption de la TVA pourrait aussi être remplacée par le versement d’une aide, d’un montant d’abord équivalent mais susceptible ensuite d’être plafonnée et réduite en fonction de l’évolution de la technique.

L’accord prévoit également de laisser à terme les collectivités locales décider d’autoriser ou non la circulation dans les couloirs de transport collectif ainsi que le stationnement et la recharge gratuits sur les parkings publics. (AFP 7/5/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.