Fermer
Japon

La nomination de Carlos Ghosn à la présidence de Mitsubishi, garantie de son intégration dans l’Alliance

Le #Alliance - #Mitsubishi - #Nissan - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La nomination de Carlos Ghosn à la présidence de Mitsubishi Motors élargit l’Alliance Renault-Nissan à un troisième partenaire « qui sera à égalité avec les autres », a assuré M. Ghosn.

« L’Alliance est une organisation particulière, un système d’alliances dans lequel on déconnecte la participation financière du statut dans le cadre du travail en commun, c’est très rare. Nous fonctionnons comme cela depuis 1999, depuis 17 ans et cela marche très bien. Nous sommes deux partenaires, il n’y a pas d’avantage de l’un sur l’autre et Mitsubishi va entrer dans cette même logique. Ce n’est pas parce que Nissan a pris 34 % de Mitsubishi que Mitsubishi sera un partenaire de deuxième catégorie, ce sera un partenaire à égalité avec les autres et ce n’est pas parce que Renault n’a pas de participation dans Mitsubishi que Renault ne va pas travailler avec Mitsubishi. Il y a d’un côté une liaison financière actionnariale et de l’autre côté le partenariat industriel qui sont complétement déconnectés », a expliqué Carlos Ghosn lors d’une rencontre avec les étudiants des Arts et Métiers la semaine dernière.

Compte tenu de la « souplesse » du fonctionnement de l’Alliance, c’est Carlos Ghosn qui sera le garant de l’équilibre entre les différentes entreprises. « Il y aura beaucoup de collaborations entre Renault et Mitsubishi basées sur le win-win, c’est-à-dire si Renault a intérêt à faire un projet avec Mitsubishi et si Mitsubishi a intérêt à faire un projet avec Renault, on le fera », a ajouté M. Ghosn. (AUTOACTU.COM 16/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.