Fermer
Etats-Unis

La NHTSA somme Takata de procéder à un rappel national des véhicules dotés de ses airbags défectueux

Le #Rappel De Véhicule - #Sac gonflable
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les autorités américaines ont sommé l’équipementier japonais Takata, mis en cause pour des airbags défectueux, de lancer un rappel de véhicules sur l’ensemble des Etats-Unis, sous peine d’une amende qui pourrait atteindre 35 millions de dollars.

Visé par plusieurs enquêtes aux Etats-Unis, Takata s’y est jusque-là opposé et n’a procédé qu’à des rappels dans certaines régions (Hawaï, Floride…) où le climat humide aurait provoqué aggravé les défauts des airbags. La NHTSA (agence américaine de la sécurité routière) donne à l’équipementier jusqu’à mardi prochain 2 décembre pour lui soumettre un rapport sur les défauts de ses airbags, qui préfigurera un rappel « sur l’ensemble du pays ». Si cette échéance n’est pas respectée, Takata s’exposerait à une amende pouvant aller jusqu’à 7 000 dollars par véhicule défectueux.

La NHTSA est « extrêmement préoccupée par l’étendue géographique et le faible rythme des rappels ». (AFP, AUTOMOTIVE NEWS 26/11/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.