Fermer
Union européenne

La mortalité routière a diminué de 2 % en 2016 dans l’Union européenne

Le #Mortalité routière - #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après les résultats préliminaires publiés par la Commission Européenne, 25 500 personnes ont perdu la vie sur les routes en 2016 en Europe, et selon les estimations, 135 000 personnes ont été gravement blessées. La majorité des accidents mortels ont eu lieu sur les routes rurales (55 %) et ont touché principalement les passagers des voitures (46 %). La mortalité routière est de nouveau en baisse pour la première fois depuis deux ans, avec 600 décès de moins par rapport à 2015 et 6 000 de moins par rapport à 2010. Le nombre de morts a diminué de 19 % seulement sur les six dernières années. Pour atteindre ses objectifs et passer sous le seuil des 10 000 décès par an, l’Europe devra réussir à gagner encore 31 % par rapport au chiffre de 2010 et ce en quatre ans.

Afin d’accélérer le recul de la mortalité routière, la Commission européenne a organisé une conférence les 28 et 29 mars, en collaboration avec la présidence maltaise. Entre 2010 et 2016, la mortalité routière a augmenté de 69 % à Malte. Cet événement a réuni experts, acteurs et décideurs impliqués dans la sécurité routière, qui ont discuté des moyens pour continuer à améliorer la sécurité et diminuer l’accidentalité sur les routes. Les 28 ministres des transports européens ont ensuite signé une déclaration promettant des actions sur le long terme et fixant un nouvel objectif : réduire le nombre de blessés graves par deux d’ici à 2030.

Cette conférence a aussi offert l’occasion d’échanger des bonnes pratiques : si tous les États membres ont amélioré la sécurité routière, les résultats sont restés très disparates. En 2016, les plus faibles taux de mortalité par millions d’habitants ont été enregistrés en Suède (27) et au Royaume-Uni (30). Inversement, la Bulgarie (99) et la Roumanie (97) ont affiché les taux les plus élevés. Entre 2015 et 2016, la Lituanie, la Lettonie et la République tchèque ont réussi à diminuer la mortalité de plus de 15 %, tandis que le nombre de décès a significativement augmenté en Irlande (+ 13 %) et au Danemark (+ 18 %).

Parmi les initiatives européennes en cours : une proposition de loi sur les exigences en matière de formation des conducteurs professionnels, un réexamen de la directive sur la sécurité des infrastructures et des travaux sur les normes d’équipements de sécurité. L’UE s’active également côté recherche avec l’initiative GEAR 2030 pour le développement de la conduite automatisée, ou encore SafetyCube, financé par le programme Horizon 2020. Ce projet vise à analyser les risques d’accident et à aider à mettre en œuvre de stratégies de réduction du nombre d’accidentés. (FLOTAUTO.COM 29/3/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.